Bavardages #7 : Mon année 2014

Bavardages #7 : Mon année 2014

Avec cette fin d’année vient le traditionnel flashback et la non moins redoutable remise en question : mon année 2014. Je me suis dit que forcément j’allais le partager avec vous puisque cette année fut marquée par beaucoup d’évènement, dont l’un, majeur, la réaction de ce blog. Pas de chichi, juste du bavardage, comme je l’aime.

 

Cette année 2014 fut pour le coup, riche en émotion, bonne et mauvaise, en nouveauté, en découverte, en rebondissement. 

 

J’ai officiellement lancé le blog le 1er avril de cette année, avec beaucoup de pression. Je fus rapidement étonné de voir que vous étiez déjà beaucoup plus que je ne le pensais à me lire, avec 4 000 visiteurs uniques pour le premier mois (WTF ! fut ma première pensée). Au fil des mois, ça n’a cessé d’augmenter, avec notamment le Défi Squat, qui a fait connaître le blog très rapidement et réuni « quelques » 145 000 participants.

 

Pourquoi de la pression ? Bizarrement, ce blog est à la fois un grand bonheur tout en étant une bonne source de stress. Savoir que vous êtes autant à me soutenir et à me lire est géniale. Mais en contre partie j’ai toujours autant de pression lorsque je mets en ligne un nouvel article, de peur de faire un bide, que le sujet traité ne vous plaise pas, de recevoir des remarques par commentaire…Et aussi fou que cela puisse paraître, ça ne mets en fait jamais arrivé jusqu’à présent. Vous êtes d’une gentillesse absolue. Et le sentiment que j’ai lorsque je lis vos commentaires se voit directement sur mon visage : un grand et large sourire.

 

Le blog n’est pas parfait, loin de là. Il reste encore beaucoup de choses à faire. Mais je vois tout ça comme des mini projets que je mettrais rapidement en place. Je préfère voir le verre à moitié plein et finir cette année sur une note positive, avec un maître mot, ou plutôt un petit air d’une chanson que vous avez forcément entendu cette année : Let it gooooooo ! 

 

Côté blog, mon problème de piratage n’est toujours pas résolu. Mon rythme de publication en pâti et ça m’emmerde profondément. J’ai passé pratiquement les deux derniers mois à essayer de régler ce problème toute seule. Sauf que.

Sauf que je ne fais pas partie de ces blogueuses pour qui cette activité est leur boulot à plein temps. À côté de ça, je travaille 39 heures par semaine. Ce qui était avant pour moi un vrai plaisir, s’est transformé en grande prise de tête. Avec des journées longues et bien remplies, s’ajoutaient donc des soirées interminables à essayer de réparer tout ça, jusqu’à très tard/tôt le matin.

Frustration + boule nerveuse = corps qui lâche. Je me suis coincé le dos il y a deux semaines, parce que j’ai laissé de côté une « petite douleur » et que je voulais toujours en faire plus. Résultat des courses, c’est l’épuisement, autant physique que moral. Je m’en suis rendu compte quand j’ai du rester couché. J’avais les boules d’être en arrêt pour ça, mais je me suis vite rendu compte, au nombre d’heure que j’ai passé à dormir, que j’en avais besoin. Ne rien faire était la solution.

Tout ça pour vous dire que mon leitmotiv pour 2015 est de laisser aller (Let it gooooo) les mauvaises choses. J’ai du me forcer à prendre une pause. A me dire que le blog était avant tout un plaisir et que si il fallait faire une pause d’une ou deux semaines, je la ferai.

 

newyear

 

 

Ce Let It Go vaut aussi pour ma vie en général. 

Côté vie perso, cette année 2014 fut celle des changements : un licenciement économique, une rupture, un déménagement. Une accumulation de merdouilles, de coups durs et de gros doutes. Mais il faut bien avancer, alors j’ai également enchaîner sur du positif : un nouveau boulot et un nouveau « home sweet home », le tout premier rien qu’à moi.

J’ai ainsi appris à être seule…Ce que je vis très bien. Quand j’ai hésité entre me remettre en colocation (j’en ai déjà fait plusieurs) ou me prendre un aparté toute seule, une amie très chère m’a dit : « je suis pas sur que ce soit une bonne idée, tu es comme moi, t’aime les gens, mais t’aime bien être seule aussi ». Sur le coup ça m’a fait mourir de rire mais elle avait raison. Et j’adore vivre seule. J’adore avoir mon propre rythme, mon petit chez moi et faire ce que je veux.

Finalement tout s’est donc remis en place…même côté coeur.

 

Alors pour l’année 2014, qu’est ce que je retiens ? 

 

Je retiens qu’avec beaucoup de boulot, on peut faire de bonnes choses.

Je retiens aussi que trop de pression sur soi-même ce n’est pas bon. La perfection n’existe pas. Il me faudra être un peu plus indulgente avec moi-même, tout comme vous l’êtes vis à vis du blog. Merci !

Je retiens pas mal d’enseignement de cette année et j’ai hâte de pouvoir commencer 2015. C’est un renouveau, une nouvelle base toute fraiche pour construire de nouvelles choses.

Même si je préfère septembre pour les résolutions, j’en ajoute quelques unes pour janvier…Dont je vous reparlerai très vite.

 

En attendant, je n’ai qu’un mot à la bouche pour finir ce petit bilan : MERCI ! 

 

Merci d’être là, de me lire, de me laisser des commentaires et de m’encourager. Comme j’ai pu le dire il y a peu de temps sur Facebook : ce qui peut paraître insignifiant l’est en fait beaucoup. Vous me boostez continuellement et c’est génial d’avoir vos retours. Merci donc, du fond du coeur !

 

J’espère que vous clôturez 2014 sur une bonne note. Que êtes prêtes pour cette nouvelle année qui arrive, pleine de bonnes choses, de beaux projets, de bonheur qui vous attendent. Je vous le souhaite.

 

Profitez-bien de cette dernière journée en 2014 et on se revoit en 2015 😉

 

Je vous embrasse,

Ambre

 

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d’apparaître.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.